Archivi del giorno: maggio 17, 2018

eBook di filosofia: M. Tang, Cogito, sujet, subjectivité chez Foucault

Foucault

Mingjie Tang, Cogito, sujet, subjectivité chez Foucault. Tesi di dottorato (Philosophie. Université Panthéon-Sorbonne – Paris I, 2015)

” Les recherches foucaldiennes sur la question du sujet, du sujet de connaissance et de la subjectivité se manifestent depuis ses premières études sur la folie à l’âge classique, en passant par les archéologies des sciences humaines à l’âge classique et moderne, jusqu’à ses derniers recherches imparfaites sur la parrêsia de l’Antiquité au christianisme. La découverte foucaldienne des dispositions historiques du sujet ne sert pas à ruiner la subjectivité, la volonté ou la liberté de l’individu, mais à réélaborer la question traditionnelle du sujet universel en la replaçant dans l’histoire d’une manière non pas du primat mais du fonctionnement du sujet. Ainsi les problématisations du sujet se trouvent dans son rapport à la vérité comme une relation de véridiction, dans son rapport au pouvoir comme une relation de gouvernementalité (de soi et des autres), dans son rapport à soi comme une relation de spiritualité. Ce sont ces trois rapports variables à chaque époque et pour chaque individu qui constituent une généalogie de la question du sujet. Dans ces multiples modalités du sujet, dans cette ontologie historique de nous-mêmes, nous découvrons une sorte de liberté, d’espace du sujet, d’unité de notre subjectivité qui ne peut s’appliquer que de manière individuelle et vigilante. C’est-à-dire, le seul moyen qui peut nous faire sortir du dilemme du sujet, nous permettre de refuser d’être ni le sujet souverain ni l’objet soumis dans l’histoire ou par le langage, c’est de mener ses propres rapports individuels à la vérité, aux autres et à soi. “

Annunci

Lascia un commento

Archiviato in eBook di Filosofia, Filosofia contemporanea, Tesi